Le Pôle de Compétences Air

Le Pôle de Compétences Air a été créé en 2018 pour accompagner la croissance de l’activité Air Quality Solutions au sein de Veolia et proposer à nos clients des offres innovantes pour garantir durablement une bonne qualité de l’air.

Nous avons réussi, en à peine deux ans, à nous installer comme l’accélérateur d’une activité au service des Business Units du Groupe. Et à faire de la qualité de l’air intérieur un axe majeur de l’innovation en matière de santé et de lutte contre les nouveaux polluants.
Sabine Fauquez-Avon
Présidente du Pôle de compétence Air de Veolia

L'équipe opérationnelle

  • Sabine Fauquez-Avon
    Présidente du Pôle de compétence Air de Veolia

    Sabine Fauquez-Avon est présidente du Pôle de compétence Air de Veolia et présidente-directrice générale d’OFIS, le bureau d’ingénierie sanitaire de Veolia. Elle a auparavant été directrice générale adjointe d’Endetec, la filiale dédiée aux solutions de monitoring environnemental, après avoir exercé pendant plus de dix ans plusieurs fonctions de direction au sein de Veolia Eau.

    Sabine Fauquez-Avon est titulaire d’un Doctorat en chimie analytique de l’Université Pierre et Marie Curie - ESPCI et d’un certificat de Management général du Centre de perfectionnement des affaires.

  • Frédéric Bouvier
    Directeur du Pôle de compétence Air de Veolia

    Frédéric Bouvier a rejoint le groupe Veolia pour prendre la direction du Pôle de compétence Air en 2018, et est devenu directeur général adjoint d’OFIS. De 2015 à 2018, il a été directeur général de l’association Airparif, l'Association pour la surveillance et l’étude de la pollution atmosphérique de l’Ile-de-France, et a lancé l’Airlab, accélérateur de solutions innovantes pour la qualité de l’air. Auparavant, il a dirigé l’observatoire régional Atmo Rhône-Alpes et le Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air.

    Frédéric Bouvier a suivi une formation d’ingénieur chimiste associée à un master en management et administration des entreprises.

L’équipe du Pôle de Compétences est constituée d’experts dont les spécialités complémentaires (chimie de l’air, odeurs, CVC, modélisation, data management…) permettent de proposer des solutions techniques et digitales adaptées à l’air intérieur ou à l’air extérieur. Le Pôle vient en appui des Business Units dans les différents pays pour accélérer le déploiement de l’offre.

Pour mener à bien ses missions, le Pôle de Compétences Air noue des partenariats avec des fournisseurs de matériels (mesure, dépollution…) et collabore avec des équipes de recherche et des instituts reconnus pour garantir la fiabilité des solutions proposées.

Airlab | France

Optimiser les équipements et rendre les occupants acteurs de la qualité de leur air

Veolia fait partie des membres fondateurs de l'initiative AIRLAB, lancée par Airparif en 2017, pour aller plus loin et plus vite dans la diminution de la pollution à Paris et en Île-de-France, quelles qu’en soient les sources. Airlab vise à favoriser et coordonner l’innovation dans le domaine de la qualité de l’air en identifiant et stimulant de nouveaux leviers, qu’ils soient techniques, sociaux ou comportementaux. Cette initiative regroupe acteurs économiques, acteurs de la recherche, start-up et PME.

Parmi les projets portés par AIRLABirlab et Veolia on trouve le Challenge Microcapteurs en 2018, le Microsensor Challenge Edition 2019, le projet Air4kids.

Dernier en date, “un souffle nouveau dans les bâtiments” : convaincu que l’usager est le premier acteur de la QAI et qu’il est indispensable de l’intégrer dans les plans d’actions d’amélioration de la QAI, Veolia a fait appel à des start-up ayant conçu des solutions innovantes pour la qualité de l’air intérieur pour tester et valider au sein des bureaux d’Icade une nouvelle génération de capteurs permettant de mesurer et d’agir en continu sur la qualité de l’air dans les immeubles de bureaux, et de prendre en compte le ressenti des salariés (AIR Control et AIR Human). L’ensemble du dispositif est en place depuis fin avril et les prochains mois permettront de croiser les résultats de la surveillance avec les retours des occupants des locaux.